Actualité à la une

Confinement novembre 2020

Communiqué de la PREMAR Atlantique : Arrêté réglementant temporairement les activités maritimes sur le littoral Atlantique afin de faire face à l’épidémie de Covid-19

Compte tenu de la recrudescence des personnes atteintes par la Covid-19 constatée ces derniers jours, le président de la République a décidé, le 28 octobre 2020, de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Le respect du confinement est nécessaire pour stopper la propagation de l’épidémie et préserver ainsi la santé de chacun. L’ensemble de ces mesures ont été détaillées dans le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020. La pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée est interdite.

Larrêté de la préfecture maritime de l’Atlantique n°2020-109 du 2 novembre 2020 apporte les précisions suivantes :

  • Les activités nautiques pratiquées par des sportifs professionnels et de haut niveau restent autorisées ;
  • Les activités organisées dans un cadre scolaire et périscolaire restent autorisées ;
  • Les activités sportives participant à la formation universitaire restent autorisées ;
  • Les activités physiques de personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu restent autorisées ;
  • La navigation nécessaire à la mise en hivernage ou la vérification des lignes de mouillages des navires de plaisance mouillés hors des ports maritimes est autorisée ;
  • La navigation de plaisance pour motif personnel impérieux est autorisée ;
  • Les manifestations nautiques sont interdites sauf si elles rentrent dans le cadre du maintien de l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;
  • Les activités professionnelles en mer restent autorisées ;
  • Les activités de transport de passagers en mer sont autorisées dans les conditions du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 ;
  • La navigation dans le cadre d’une mission de service public ou d’une opération de sauvetage reste autorisée.

La préfecture maritime rappelle la nécessité de rester chez soi et de reporter ses sorties en mer afin de vous protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé, déjà très sollicitées et dans des conditions bien souvent difficiles.

Chaque opération de secours en mer peut représenter une victime en plus à prendre en charge par des services hospitaliers actuellement en première ligne pour combattre l’épidémie.

Et la pêche à pied ?

L’exercice de la pêche à pied de loisir reste autorisé dans les mêmes conditions qu’avant le confinement si et seulement si :

  1. l’estran sur lequel il est exercé est libre d’accès et n’a pas été fermé par arrêté du maire ou du préfet, et un arrêté du maire n’a pas restreint l’utilisation de la plage en interdisant expressément la pêche à pied,
  2. le pêcheur à pied reste strictement à terre sur l’estran (et n’utilise aucune embarcation ni engin de plage),
  3. le pêcheur à pied est à tout moment à moins d’un kilomètre de son domicile pendant moins d’une heure par jour, porteur de l’attestation de déplacement obligatoire,
  4. le pêcheur à pied observe les mesures de distanciation sociale, dont une distanciation physique de plus d’un mètre avec toute personne,
  5. le pêcheur à pied observe une éventuelle obligation locale de port du masque (s’il est par exemple obligatoire sur le territoire communal).
en savoir +  : www.pecheapied-loisir.fr